mardi 1 avril 2008

La France armée (Jean Turcan sculpteur)

Je lis régulièrement que La France armée du Monument des Mobiles est l’œuvre de Constant Roux (1865-1942). Je reviens donc sur ce monument dont j’ai déjà parlé (29 février 2008) afin de clarifier ce point car c’est une ineptie colportée de publication en publication.
La statue est indiscutablement l’œuvre de Jean Turcan (1846-1895) qui l’expose sous son nom à de multiples reprises : le plâtre figure au Salon des artistes français de 1892 (n°3145) puis au Salon marseillais de 1893 (n°471) ; quant au bronze, il paraît au Salon des artistes français de 1893 (n°3427).
Toutefois, il est vrai que Constant Roux a joué un certain rôle. En proie au doute, le jeune sculpteur s’est éloigné de l’École des Beaux-Arts de Paris où il est élève et s'est réfugié dans l’atelier de Turcan. Or ce dernier souffre déjà des premiers symptômes de l’ataxie qui le terrassera le 3 janvier 1895. Roux devient donc très probablement son praticien, voire son collaborateur pour la réalisation de La France armée : sans doute est-ce nécessaire pour la bonne réalisation du monument. Je possède dans ma collection un photomontage de cette sculpture dédicacée de la sorte : « Bien cordialement à mon / ami Constant Roux / J. Turcan » On décèle dans l’écriture la difficulté de coordination des mouvements, conséquence de son mal.
Aussi, je le répète : la statue est bien l’œuvre de Jean Turcan, même si il a été secondé par Constant Roux.

Anonyme, photomontage de La France armée dédicacée par Jean Turcan à Constant Roux, vers 1892-1893
Collection personnelle

Aucun commentaire: