vendredi 29 août 2008

François Mourgues

Voici une nouvelle notice biographique issue du Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d’Azur :

Mourgues François (Marseille, 21 septembre 1884 – ?, 1954), sculpteur
Boursier de la ville de Marseille en 1905, il entre dans l’atelier de Jules Coutan. En 1907, il participe au concours du Monument à Louis Salvator, remporté par Constant Roux. Il expose au Salon des Artistes Français à partir de 1913. Il y obtient des médailles en 1920 (Ch. Méré, auteur de la Captive, buste plâtre, et 11 novembre 1918, fin d’Empire) et en 1926 (Sur les ruines, statue pierre). Il est l’auteur de monuments aux morts : Crouy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne, 1922), Vertus (Marne, 1923) et de sculptures funéraires (tombe C. Ruffier des Aimes, cimetière Saint-Pierre, Marseille, 1927). Le musée des Arts Africains et Océaniens de Paris possèdent plusieurs œuvres de lui : Le Maréchal Joffre (statuette plâtre, 1916), Tanit Zerda (statue plâtre, 1920) et deux bustes du Général Leclerc (plâtre, 1947).

François Mourgues, Vers l’Infini, statue marbre, 1927
Tombe C. Ruffier des Aimes, cimetière Saint-Pierre, 10e arrondissement

Aucun commentaire: