jeudi 9 octobre 2008

Charles Delanglade

Aujourd’hui je vous donne une notice qui n’est pas issue du Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d’Azur mais de Bâtir un palais pour l’épargne :

Charles Delanglade (Marseille, 26 mai 1870 – Marseille, 19 janvier 1952), sculpteur
- Élève d’Émile Aldebert à Marseille ; de Jules Cavelier, Ernest Barrias et Alfred Lanson à Paris
- Récompense : mention honorable au Salon des artistes français de 1910
- Honneurs : membre du Comité régional des arts appliqués de Marseille (1916-1936) ; membre de l’Académie de Marseille (1918) ; président de l’Exposition catholique de Marseille (1935)

Charles Delanglade, photographie publiée dans Dictionnaire biographique des Bouches-du-Rhône, Paris, 1901, p.356

Constant Roux, Charles Delanglade, buste en plâtre teinté exposé au Salon des artistes français de 1931 (n°3942) – collection personnelle

Charles Delanglade est le fils de notables phocéens ; sa fortune lui permet de sculpter en dilettante et non pour vivre. S’il expose peu au Salon des artistes français (1895, 1897, 1900, 1910), il est très présent au Salon marseillais entre 1894 et 1922. Il y montre une production variée : des portraits, des médailles, des bibelots d’art en argent, en ivoire, en bois précieux, en bronze doré ou en marbre, des faïences et des grès… Ces derniers matériaux l’intéressent d’ailleurs au plus haut point : il crée ainsi trois fabriques de céramiques entre 1898 et 1920, relançant de fait cette production en provence.

Charles Delanglade, Vase aux chardons, céramique irisée
passée sur le marchée de l’art en 2008

Aucun commentaire: