mardi 14 octobre 2008

Info people de 1907

J’ai trouvé un entrefilet sur Constant Roux dans Le Petit Journal, lundi 23 septembre 1907. Comme je le trouve amusant, je vous le communique.

Le sculpteur Constant Roux blessé en tombant de bicyclette
Le statuaire Constant Roux, qui passait hier à bicyclette sur la place de l’Observatoire, est tombé de machine et s’est fracturé la cuisse [sic]. Il a été admis à l’hôpital Cochin.
M. Constant Roux, prix de Rome en 1894, avait obtenu une médaille de 2e classe au Salon de 1902. Il a exposé cette année au Salon des artistes français un groupe : Les Convalescents, monument en pierre et marbre, élevé à L. Salvator, bienfaiteur des hospices, et un bas-relief en plâtre : L’Eau et le Feu.

Constant Roux, Les Convalescents, monument en marbre et pierre, 1907
Photographie au Salon de 1907 dédicacée par l’artiste
collection personnelle
Le monument se trouve aujourd’hui dans le parc de l’hôpital Salvator
(9e arrondissement de Marseille)

J’avais eu l’occasion de parler de cet accident de vélo dans mon article « Constant Roux (1865-1942), un sculpteur à la cour du prince Albert 1er de Monaco » (Annales monégasques, n°27, 2003, p.185). Voilà ce que j’en disais à l’époque :

Hélas, un accident survenu à l’automne interrompt l’ouvrage en cours : le sculpteur se casse le col du fémur, ce qui l’immobilise de longs mois. Après un séjour prolongé à l’hôpital Cochin, le prince de Monaco, par le biais de Louis Mayer, l’invite pour sa convalescence en Principauté. Parti pour trois semaines en janvier 1908, il y demeure jusque début août1.

1 Archives du Palais de Monaco C712 : lettres de Constant Roux au prince Albert 1er du 31 décembre 1907 et du 31 juillet 1908 ; Archives Nationales F/21/4267, dossier Constant Roux, sous-dossier Poussin : lettre de Constant Roux au Sous-secrétaire d’État aux Beaux-Arts du 3 février 1908.

Aucun commentaire: