samedi 13 décembre 2008

Valentin Pignol

Voici une autre notice biographique du Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d’Azur :

Valentin Pignol, photographie (archives famille Pignol)

Pignol Valentin (Roquevaire, 20 novembre1863 – Marseille, 2 janvier 1912), sculpteur.
Fils de cultivateurs, il étudie la sculpture auprès d’Émile Aldebert à Marseille puis aux côtés de Jules Cavelier, Ernest Barrias et Alfred Lanson à Paris. Plus tard, à son tour, il devient professeur à l’École des Beaux-Arts de Marseille : il enseigne tout d’abord la mise au point et la pratique (1898-1912), ensuite la sculpture dans la classe des jeunes filles (1903-1912). Cependant, malgré des dons indéniables, la maladie lui interdit une carrière brillante. Il expose ainsi de façon épisodique à Marseille (1898, 1899, 1901, 1908), à Toulon (1903, Amour maternel, groupe marbre – médaille d’honneur) et au Salon des artistes français (1899, 1903 – mention honorable pour Amour maternel, 1905) ; son grand haut-relief Jeunes filles au piano, exposé en 1905, est aujourd’hui conservé au musée des Beaux-Arts de Marseille. Par ailleurs, il participe au concours du Monument à Louis Salvator, remporté par Constant Roux. Il réalise quatre médaillons pour la façade de la Caisse d’Épargne de Marseille et, avec la collaboration de son élève Henri Raybaud, le Monument au Sergent Casalonga érigé à Alata, en Corse-du-Sud.

Valentin Pignol, Jeunes filles au piano, haut-relief plâtre, 1905
Réserves du musées des Beaux-Arts de Marseille, 3e arrondissement

Aucun commentaire: