mardi 27 janvier 2009

Aux morts de la guerre (Constant Roux sculpteur)

La petite ville de Nanton, en Saône-et-Loire, prépare pour l’automne 2009 une manifestation autour de son monument aux morts, sculpté par Constant Roux. Cette manifestation devrait intéresser Marseille car elle touche un ensemble d’au moins cinq monuments commémoratifs identiques du sculpteur marseillais dont voici les grandes lignes :

Constant Roux, Aux morts de la guerre, statue pierre
Carte postale du Salon de 1920

Constant Roux expose au Salon des Artistes Français de 1920, sous le n°3414, un monument aux morts destiné à la petite commune de Trelly, dans la Manche. Il s’agit d’un jeune poilu, expirant au pied d’une croix et serrant contre son cœur le drapeau tricolore.
La même année, il réalise pour Saint-Martin-de-Crau, en Provence, une réplique du monument à une variante près : la suppression de la croix. Ce nouveau motif connaît alors un développement surprenant puisque en 1921 un second exemplaire est conçu pour le quartier marseillais de Saint-Loup. Et, dans les années qui suivent, deux autres sont réalisés pour Nanton et Privas… Peut-être en existe-t-il davantage.

Constant Roux, Aux morts de la guerre, statue pierre
Monument aux morts de Saint-Loup, 10e arrondissement

Au passage, notons que la commande du monument de Nanton émane de son amitié pour une personnalité locale : le peintre Adolphe Déchenaud, condisciple romain (tous deux sont prix de Rome en 1894) et son beau-frère depuis 1909 (Constant Roux épouse en seconde noce la sœur du peintre).

1 commentaire:

Jean Marie Delli Paoli a dit…

J'ai trouvé excellente la biographie que vous avez écrite sur le cousin germain de ma grand mère le sculpteur Constant Ambroise Roux. J'avais eu l'occasion de m'intéresser à sa généalogie puis à son oeuvre lorsque mes amis Francis Chamant et Elie Jean Vézien m'ont encouragé à écrire une première approche biographique dans la Revue Marseille N° 127 du 4° trimestre 1981 (pages 74 à 79).
La Ville de Marseille trouverait certainement son compte à organiser une exposition de ses principaux sculpteursparmi lesquels figure Constant Roux qui était aussi le grand oncle de Simone Signoret (autre article de la Revue Marseille). Je me tiens à votre disposition pour vous fournir les renseignements en ma possession pour aider à la connaissance du personnage.
Bien cordialement :
Jean-Marie delli Paoli (Jmdellipao@aol.com)