dimanche 19 avril 2009

Étienne Dantoine

Voici une énième notice du Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d’Azur :

Dantoine Étienne (Carpentras, Vaucluse, 20 février 1737 – Marseille, 23 mars 1809), sculpteur
Apprenti chez un faïencier, il suit des cours à l’Académie de Peinture de Marseille où il se distingue. En 1766, il effectue un séjour à Rome où il remporte le grand prix du Capitole. De retour en France, il reçoit plusieurs commandes prestigieuses : à Carpentras, il exécute le Tombeau de Mgr Inguimbert (1774, Hôtel-Dieu) tandis qu’à Montpellier il réalise la Fontaine des Trois Grâces (1776, place de la Comédie) et la Fontaine des Licornes (place de la Canourgue). Il se fixe en 1784 à Marseille où il est nommé professeur au Lycée en 1899. Il expose au Salon marseillais, notamment en 1803 (an XI) : La Justice, la Sagesse et la Prudence posées sur la boule du monde (groupe terre cuite), Jupiter, Junon et la vache Io (groupe terre cuite), L’Océan et la Mer Méditerranée personnifiés et réunis par le canal du Languedoc (groupe terre cuite), Pleureuse (statuette), deux portraits en médaillons, Bacchante (modèle terre cuite d’une statue en marbre destinée à Paris). Pour la cité phocéenne, il sculpte encore les bustes en hermès de Puget (1801) et d’Homère (1803). Au demeurant, il est membre de l’Académie de Marseille depuis 1799. Le musée Calvet d’Avignon conserve de lui Agrippine voilée, Berger jouant de la flûte et un Vase funèbre.

Étienne Dantoine, Pierre Puget, buste marbre, 1801
Angle des rues de Rome et de la Palud, 1er arrondissement

Étienne Dantoine, Homère, buste marbre, 1803
Intersection des rues d’Aubagne, de l’Arc et du Moustier, 1er arrondissement

Aucun commentaire: