samedi 9 janvier 2010

Alphonse de Lamartine (Albert Bouquillon sculpteur)

En 1942, la Ville de Marseille répond à l’exigence de Vichy : envoyer à la fonte les sculptures réalisées en métaux non ferreux (bronze notamment) pour réaffecter cette ressource à l’armement allemand. Parallèlement, l’État s’engage à financer l’érection d’une œuvre en pierre en lieu et place de certains monuments sacrifiés. C’est le cas du buste du poète Alphonse de Lamartine, érigé sur le plateau Longchamp en 1891.
Le gouvernement commande alors une statue en pied au sculpteur Albert Bouquillon (1908-1997), originaire de Douai et grand prix de Rome en 1934. Sans doute ne s’était-il pas rendu compte qu’il s’agissait de remplacer un simple buste. Une fois le quiproquo levé, la Ville de Marseille se voit contrainte de détruire le socle existant, laissé vacant mais inadapté à la statue nouvelle. Un nouveau socle est donc conçu aux frais de la municipalité, lequel accueille enfin l’effigie de Lamartine en 1946.

Élévation du nouveau socle
Archives municipales de Marseille 32M39

Albert Bouquillon, Lamartine, statue en pierre, 1946
Plateau de Longchamp, 4e arrondissement

Aucun commentaire: