jeudi 21 janvier 2010

Antoine Botinelly

Voici une énième notice de mon Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d’Azur :

Botinelly Charles Antoine (Sisteron, 1827 – Marseille, 1891)
Fils d’un tailleur de pierre originaire du Tessin, il complète sa formation à Milan avant de s’établir comme sculpteur à Marseille. Là, il réalise plusieurs ensembles funéraires pour le cimetière Saint-Pierre (tombe Auguste Raynaud). Il est aussi l’auteur d’un buste en marbre du Général Gémeau exposé à Marseille à l’occasion de l’exposition des Beaux-Arts du Concours Régional de 1861. Enfin, il est l’oncle du sculpteur Louis Botinelly (1883-1962).

Antoine Botinelly, La Jeunesse, tombeau d’Auguste Reynaud
Cimetière Saint-Pierre, 10e arrondissement

La tombe s’inspire de celle de l’écrivain Henry Murger au cimetière Montmartre, à Paris. Sans doute Antoine Botinelly trouve-t-il le modèle de La Jeunesse effeuillant des pétales de roses, conçu par Aimé Millet dans L’architecture funéraire contemporaine de César Daly, publiée en 1871.

Aucun commentaire: