vendredi 11 juin 2010

Eugène Gosselin

Voilà longtemps que je n’avais pas donné ici une notice biographique issue de mon Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d’Azur :

Gosselin Eugène (Marseille, 10 février 1884 – ?), sculpteur
Alors qu’il est élève de Jules Coutan à l’École nationale des Beaux-Arts, il réalise pour le compte de l’État des copies en marbre : tête de Néron enfant d’après l’antique en 1911 et tête de Saint Georges d’après Donatello en 1913 (musée de Carpentras). Après la première Guerre mondiale, il revient à Marseille où il sculpte le Monument aux morts de Château-Gombert (remplacé en 1957 par celui de Louis Botinelly). En 1922, il participe à la fondation de l’Association Professionnelle Arts et Lettres de Provence ; il est membre et délégué de la commission de sculpture. Il intervient également en tant qu’ornemaniste sur le chantier de l’escalier monumental de la gare Saint-Charles.

Eugène Gosselin, Monument aux morts de Château-Gombert
Photographie, 1932

Aucun commentaire: