dimanche 5 décembre 2010

Auguste Vimar

Voici une nouvelle notice de mon Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence Alpes Côte d’Azur. Comme promis, il s’agit d’un artiste animalier :

Auguste Vimar, Autoportrait, dessin, vers 1900-1906

Vimar Auguste Nicolas Stanislas (Marseille, 3 novembre 1851 – Marseille, 21 août 1916), peintre, illustrateur et sculpteur animalier
Il expose au Salon des Artistes Français dès 1885 (Causerie de chiens, musée des Beaux-Arts de Marseille) ainsi que dans de nombreuses expositions en province où ses peintures sont primées (Marseille, Aix, Toulon, Bordeaux, Versailles).

Auguste Vimar, Les critiques, huile/toile
Collection particulière

À l’occasion de l’Exposition Coloniale de Marseille de 1906, il réalise une série de cartes postales publicitaires humoristiques.

Auguste Vimar, L’Algérie et L’océanographie
à l’exposition coloniale de Marseille de 1906, cartes postales

Il montre également, lors de cet événement, son talent de sculpteur ; les fondeurs Barbedienne et Siot-Decauville éditent alors ses petites statuettes : L’Âne qui brait ; Éléphant d’Asie et singe ; L’Ours brun ; Un philosophe, âne

Auguste Vimar, Éléphant d’Asie et singe, bronze , vers 1906-1914
Collection particulière

Il illustre par ailleurs des fables de La Fontaine et de Florian (Le Lion malade et le renard) ainsi que des albums dont il est l’auteur (Nos petits amis de la basse-cour ; L’Arche de Noé) ou le coauteur (avec Henri Signoret, La Légende des bêtes et Le Carnaval des animaux ; avec Léo Claretie, L’Oie du Capitole)…

Henri Signoret et Auguste Vimar, Le Mardi Gras des Animaux
Livre cartonné, vers 1902

Enfin, il collabore au Figaro illustré. Il est, au demeurant, officier du Nicham Ifticar. On trouve ses œuvres dans différents musées des Beaux-Arts : à Béziers (Promenade dans le parc), à Digne (Intérieur d’écurie), à Dijon (Ma Chienne, Salon de 1892), à Marseille (La Leçon de chant).

Aucun commentaire: