lundi 28 février 2011

Lions et enfants (Ary Bitter sculpteur)

Le 25 août 1923, le sculpteur marseillais Ary Bitter (1883-1973) soumissionne pour participer au décor de l’escalier monumental de la gare Saint-Charles. Par délibération du 26 février 1924, le Conseil municipal lui concède la réalisation du premier lot de statuaire – deux groupes en marbre blanc de Lion et enfant destinés à l’esplanade de la gare – pour une rémunération de 50 000 francs. L’artiste réalise d’abord les modèles dans son atelier avant de travailler directement sur le site : les blocs de marbre équarris sont placés sur le chantier le 19 août 1925. L’inauguration solennelle s’effectue le 24 avril 1927, même si la majeure partie des travaux était achevée depuis un an.
L’iconographie présente d’abord deux lions, symboles de force. Devant le premier, un enfant déroule un phylactère portant la devise Le Soleil et la Mer. Sur le socle, au milieu des pommes de pin, se trouve une belle ancre ; si le groupe allie l’idée de la terre et de la mer, c’est cependant l’aspect maritime qui prime ici. Devant le second félin, un enfant dévoile une banderole portant la sentence Le Monde est à l’Énergie. Sur le socle, au milieu des fleurs, se trouve un serpent s’enroulant sur un bâton et formant un caducée ; l’emblème du dieu Mercure consacre le groupe au négoce. De fait, l’ensemble des deux sculptures valorise la force du commerce phocéen.

Ary Bitter, Le Soleil et la Mer, groupe en marbre, 1926
Esplanade de la gare Saint-Charles, 1er arrondissement

Ary Bitter, Le Monde est à l’Énergie, groupe en marbre, 1926
Esplanade de la gare Saint-Charles, 1er arrondissement

Aucun commentaire: