dimanche 21 août 2011

Tombe de la famille Puppi (Antoine Sartorio sculpteur)

Antoine Sartorio, À nos enfants morts pour la France, bronze, 1926
Tombe de la famille Puppi, cimetière Saint-Pierre, 10e arrondissement

La grande guerre est terrible pour la famille Puppi qui perd deux fils, Pierre et Félix, l’un dans les Vosges et l’autre à Verdun. Afin de commémorer leur souvenir, elle s’adresse au sculpteur Antoine Sartorio (1885-1988) pour orner leur tombe au cimetière Saint-Pierre de Marseille. En plus d’un bas-relief portraiturant les jeune gens, l’artiste imagine une allégorie : une Victoire ailée, drapée à l’antique, dépose une couronne de laurier sur des épées brisées monumentales évoquant les batailles fatales. Ce beau bronze fondu par le fondeur H. Rouard ou son modèle en plâtre – le matériau n’étant pas spécifié dans la notice du catalogue – figure au Salon des artistes français de 1926 sous l’intitulé Statue pour un monument à deux frères morts à la guerre (n°3691).

Aucun commentaire: