jeudi 17 novembre 2011

Pascal Liotard de Lambesc

Grâce aux recherches généalogiques de Nicolas Polge sur sa famille, je peux aujourd’hui compléter et corriger la notice de Pascal Liotard de Lambesc (cf. article du 17 novembre 2009) :

Fils et petit-fils de maître maçon, Pascal Liotard naît à Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône, le 22 avril 1810 (et non en 1804 comme cela apparaît dans nombre de dictionnaire d’artistes). Orphelin de père le 31 mai 1811, il père ensuite sa mère le 31 juillet 1818. Une vingtaine d’années plus tard, alors qu’il est l’élève de David d’Angers et exerce comme statuaire, il épouse Geneviève Duvivier le 20 avril 1841, à Paris. Hélas, son épouse décède rapidement, le 8 mai 1842. Il se remarie dans la capitale, le 11 septembre 1844, avec Célina Marie Louise Carlier de Weille. Revenu dans les Bouches-du-Rhône, il décède à Marseille où il demeure -11, rue des Petites Maries - le 18 février 1876 (et non 1886 !).

Liotard de Lambesc, Honoré Bouche, médaillon plâtre, vers 1868
Escalier d’honneur, Palais des Arts, place Carli, 1er arrondissement

vendredi 4 novembre 2011

Catalogue raisonné de Constant Roux

La monographie que je consacre au sculpteur marseillais Constant Roux vient de paraître aux éditions Mare & Martin. Je vous livre aujourd’hui le texte de la quatrième de couverture :

Le sculpteur Constant Roux (1865-1942) débute et conclut brillamment sa carrière avec une seule et même œuvre : La Colère d’Achille. En effet, elle lui ouvre les portes de la Villa Médicis à l’issue du concours du grand prix de Rome de 1894 et lui octroie une médaille d’honneur au Salon de la Société des artistes français de 1930. De fait, cette statue puissante, abondamment dupliquée en bronze, éclipse souvent l’artiste qui l’a conçue. Cependant, la personnalité attachante et le talent de Constant Roux méritent qu’on s’y intéresse de plus près : soutenu par l’État français et quelques mécènes fidèles au premier rang desquels se trouve le prince Albert 1er de Monaco, il réalise une œuvre peu abondante mais d’une belle qualité plastique répartie en portraits, monuments, décors et objets d’art.

Ce livre, synthèse des travaux universitaires de l’auteur, constitue donc la première monographie, suivie d’un catalogue raisonné, de Constant Roux.

Constant Roux, catalogue raisonné