mardi 2 septembre 2014

Opéra noir (Berdaguer & Péjus plasticiens)

Parmi les multiples œuvres qui ont surgi au moment de Marseille-Provence 2013, Il y en a une que je trouve particulièrement intéressante : l’Opéra noir de Berdaguer & Péjus.
Il s’agit d’une commande de l’association Marseille Centre – Fédération de Commerce du Centre-Ville. Cette dernière a sollicité le talent du binôme de plasticiens phocéens Christophe Berdaguer (né en 1968) et de Marie Péjus (née en 1969) pour agrémenter la place Lulli, sise derrière l’opéra municipal et réaménagée en 2010.
L’œuvre réalisée par les deux artistes est une micro-architecture jouant avec l’espace et les sens. Elle s’inspire du kiosque à musique de la Canebière… avec une touche à la Salvador Dali : les formes semblent molles, dansantes. On dirait une construction gonflable qui se dégonfle lentement ! Si l’on ose gravir les marches de l’escalier, on se trouve alors plonger au cœur de l’opéra voisin : des bribes de sons provenant de la scène (machinerie, voix, musique…) y sont retransmises en temps réel. L’Opéra noir apparaît de fait comme un écho, une ombre de l’opéra municipal.

 
Berdaguer & Péjus, Opéra noir, 2013
Place Lulli, 1er arrondissement

Aucun commentaire: