mercredi 20 mai 2015

Boudouresque (Mathurin Moreau sculpteur)

Je n’ai pas beaucoup de temps pour alimenter mon site et je ne veux pas me répéter. Du coup, je suis allé à la simplicité en présentant une tombe du cimetière Saint-Pierre, celle du chanteur d’opéra Auguste-Beauté - dit Auguste-Acanthe - Boudouresque (La Bastide-sur-l'Hers, Ariège, 28 mai 1835 – Marseille, 21 janvier 1905), surmontée d’un buste monumental de bronze dû au sculpteur dijonnais Mathurin Moreau (1822-1912).

Mathurin Moreau, Boudouresque, bronze, vers 1905 ?
Cimetière Saint-Pierre, 10e arrondissement

Fils d’un baryton-basse, Boudouresque entre au conservatoire de Marseille où il obtient un premier prix de chant en 1859. Le 5 septembre 1874, il fait ses débuts dans la cité phocéenne, au théâtre Valette, dans Ernani. L’année suivante, le 10 avril 1875, il se produit à l'Opéra de Paris dans La Juive. Doté d’une voix de basse profonde d’un excellent jeu d’acteur, il connaît de nombreux succès. En 1885, il quitte l’Opéra et se retire à Marseille, notamment à la « Batellerie de la Malmousque » à partir de 1895. Parallèlement au chant, il s’adonne à la peinture : il expose d’ailleurs ses marines au Salon des artistes français de 1884 et 1885.

Aucun commentaire: