mercredi 17 juin 2015

Projet de monument à Gustave Ganay (sculpteur inconnu)

Le samedi 27 juin prochain, la maison de ventes Coutau-Bégarie vendra aux enchères à l’hôtel Drouot, à Paris, un projet en plâtre de monument au coureur cycliste Gustave Ganay (1892-1926), mort des suites d’une chute à vélo consécutive à l’éclatement de son pneu, au Parc des Princes, le 23 août 1926. C’est du coup l’occasion de compléter une notice que j’ai rédigée le 18 janvier 2011 à ce propos.

Anonyme, Projet de monument à Gustave Ganay, 1938
Maquette plâtre, H. 65cm – L. 80 cm
Estimation : 2 000 € / 2 500 €

Cette superbe maquette qui montre le cycliste dans l’action de façon très stylisée, mélange de futurisme et d’art déco, est l’un des projets qui participe au concours organisé en 1938 par le quotidien Le Petit Marseillais. À l’issue dudit concours, la réalisation du monument échoit au grand prix de Rome marseillais Élie-Jean Vézien (1890-1982)… Hasard des calendriers, la maquette de Vézien pour ce monument sera elle-même montrée au public, cet été, à la bibliothèque de l’Alcazar, dans l’exposition que l’Académie de Marseille consacre à son patrimoine. Espérons que ce sera également l’occasion pour la ville de Marseille de replacer le monument réalisé sur le parvis du Stade Vélodrome dont les travaux sont achevés.

Élie-Jean Vézien, Gustave Ganay
Maquette plâtre avec clous de mise au point, 1938
Académie de Marseille, 1er arrondissement

Élie-Jean Vézien, Monument à Gustave Ganay, 1938
Parvis du Stade Vélodrome (avant son enlèvement pour travaux), 8e arrondissement

Aucun commentaire: