mardi 21 juillet 2015

François Bouché

Voici une notice enrichie tirée de mon Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence, Alpes, Côte-d’Azur :

Bouché François (Sermiers, Marne, 17 juillet 1924 – Marseille, 18 avril 2005), sculpteur.

François Bouché, Messidora, statue, marbre, 1994
Square des frères Ambrogiani, 8e arrondissement
© Xavier de Jauréguiberry
(J’aime bien cette allégorie de l’été et du farniente, 
tout à fait de saison !)

Élève de Germaine Richier, Constantin Brancusi, Ossip Zadkine et Henry Laurens, il est tour à tour logiste au concours de Rome, lauréat de l’Institut de France et grand prix de l’Académie de Provence. À partir de 1951, il enseigne le dessin et la sculpture à l’école des Beaux-Arts de Marseille. Par ailleurs, il reçoit de nombreuses commandes publiques monumentales comme les hauts-reliefs de la crypte du Mémorial de la Résistance au Mont Valérien. Toutefois, il est surtout actif dans les Bouches-du-Rhône : un grand Crucifix en acier et argent, le baptistère et le fronton de l’église Saint-Georges des Catalans (Marseille, 1959-1962), Nostradamus (Salon-de-Provence, 1964 ; remplacé en 1978 par une seconde version plus imposante), La Méditerranée en grès pour le Port autonome de Marseille (gare maritime de la Joliette, 1978)... Le 2 juin 1983, il est élu membre de l’Académie de Marseille.

Aucun commentaire: