jeudi 10 décembre 2015

Fernand Mariaud

Jean-Pierre Cassely, le chantre de la Provence insolite, a poursuivi des recherches sur le sculpteur Fernand Mariaud (cf. notice du 2 février 2012). Il est récemment entré en contact avec sa veuve et ses enfants… l’occasion d’étoffer nos connaissances sur sa vie et son œuvre.
Fernand Mariaud (29 mai 1913 - 11 juin 2002), remarqué par son instituteur, fréquente très jeune – dès ses 12 ans – l’école des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence. Adulte, il se tourne vers le métier de carrier et de tailleur de pierres. Il installe successivement son atelier à Lambesc (durant 16 ans) et à Saint-Cannat (durant 25 ans) ; parallèlement, il travaille à la carrière Cornot, à Rognes, où une corbeille de fruits, deux dauphins et deux lions dus à son ciseau décorent toujours le bâtiment principal. Il réalise ainsi dans le département de nombreux décors modestes comme le Blason de Saint-Cannat pour la façade de la Caisse d’épargne (rue Jules Guesde, Saint-Cannat) ou un bas-relief pour une ancienne boulangerie (devenue auto-école, rue Lisse des Cordeliers, Aix). Il est également l’auteur de la Marianne de la mairie de Vernègues

Fernand Mariaud, bas-relief
93 bd de la Libération, 1er arrondissement
Fernand Mariaud, bas-relief
2-4 rue Léon Bourgeois, 1er arrondissement

Quant aux reliefs décorant l’immeuble marseillais à cheval sur le boulevard de la Libération et la rue Léon Bourgeois, ils auraient été commandés par Noël Guiol, le promoteur de l’immeuble, avec l’accord de l’architecte Gilbert Pacconi.

Aucun commentaire: