mardi 1 mars 2016

Différent opposant Auguste Carli à la famille Caire

De son vivant, la vedette marseillaise de music-hall Gaby Deslys, née Gabrielle Caire (1881-1920), souhaitait confier la réalisation de son monument funéraire à Auguste Carli (1868-1930). Je savais que ses héritières, sa mère et sa sœur, s’étaient opposées à ce projet sans en connaître les détails. J’ai récemment trouvé dans une revue juridique l’arrêt du 20 juin 1922 du Tribunal civil de Marseille (1ère instance) et l’arrêt du 12 juin 1923 de la Cour d’appel d’Aix (2nde instance) qui rappellent tous les tenants et aboutissants de l’affaire.

Le Droit d’auteur, 23 novembre 1923, p.118-120

Finalement, suite à ces déboires, les héritières de Gaby Deslys demanderont à Louis Botinelly (1883-1962) la réalisation d’un simple médaillon de marbre pour orner la tombe de la famille Caire.

Louis Botinelly, Gaby Deslys, médaillon marbre, 1923
Cimetière saint-Pierre, 10e arrondissement

Aucun commentaire: