mercredi 2 novembre 2016

Projet de monument à Gyptis et Protis (Pablo Picasso sculpteur)

Dès l’Entre-deux-guerres, l’idée d’un monument à Gyptis et Protis – les héros mythique de la fondation de Marseille – trottent dans les esprits. Elle se renforce après-guerre, trouvant alors écho dans la reconstruction de la cité phocéenne. Ainsi, le sculpteur Louis Botinelly (1883-1962) travaille-t-il à un tel projet au moment de sa mort. Finalement, le comité commanditaire désigne une célébrité – Pablo Picasso (1881-1873) – pour réaliser le monument. Le 16 novembre 1964, la maquette de Picasso est présentée à la presse dans le palais du Pharo : sur un socle monumental constitué de marbre pentélique s’élèvera un navire hellène, symbole des origines grecques de la ville et de commerce. Le monument doit être implanté à l’emplacement d’un des piliers de l’ancien pont transbordeur, dynamité par les Allemands le 22 août 1944

La Marseillaise, 17 novembre 1964

Il semble toutefois que Picasso se désintéresse très rapidement du projet : son nom n’est déjà plus cité dans l’article de La Marseillaise du 11 juin 1965 et les archives du Musée Picasso de Paris ne conservent aucune trace du projet. Il est probable également que le comité n’ait pas réuni les fonds nécessaires à l’érection dudit monument.

La Marseillaise, 11 juin 1965

En définitive, aucun monument à Gyptis et Protis n’est érigé à Marseille qui perd ici l’occasion de posséder une œuvre monumentale de Picasso.

Aucun commentaire: